David Bowie – Space Oddity

Space Oddity, extrait de l’album éponyme publié en novembre de la même année, sort en single le 11 juillet 1969.
Les premiers pas sur la Lune ont lieu 10 jours plus tard. Quand un certain Calvin Mark Lee, publiciste chez Mercury Records, défend la démo auprès de la maison de disque, celle-ci s’empare de l’opportunité de se faire une bonne publicité en publiant un titre en lien avec l’actualité. La chanson a d’ailleurs été utilisée comme générique d’une émission de TV qui couvrait l’événement.

Le titre connaît un succès immédiat. Outre le talent de son auteur, il doit sa réussite au producteur Gus Dudgeon. Il a su magnifier une chanson acoustique au départ de facture assez simple en y ajoutant une guitare électrique, un mellotron et un stylophone, sorte de synthétiseur miniature offert à David Bowie par son ami Marc Bolan. Cette instrumentation offre à la chanson une atmosphère dramatique, notamment avec une montée en puissance à l’ouverture évoquant la propulsion d’une fusée dans l’espace. Bowie s’est inspiré du livre « 2001, a space Oddissey » de Arthur C. Clarke adapté au cinéma par Stanley Kubrick. Les paroles narrent l’histoire de major Tom, un astronaute envoyé dans l’espace qui décide d’y rester et rompt le contact radio avec la terre pour se retirer définitivement du monde. Un personnage qui illustrerait la personnalité alors introvertie et introspective du jeune David Bowie.

Le major Tom fera une nouvelle apparition 11 ans plus tard dans la chanson Ashes to Ashes, cette fois dépeint sous les traits d’un drogué que la mère de Bowie lui recommande de ne pas fréquenter.
Fort stimulé par ce premier succès populaire, l’artiste en écrira même une version italienne, « Ragazzo Solo, Ragazza Sola ». Rééditée en 1975, Space Oddity sera classée numéro 1 en Angleterre.

%d blogueurs aiment cette page :