Death Bells – New Signs Of Life

Death Bells – New Signs Of Life

Les Death Bells viennent de sortir un second disque post punk New Signs Of Life. Confirmation de leur talent sur un album très réussi, dans lequel ils ont appris à canaliser leur énergie.

Sortie le 25 septembre 2020.

Originaires de Sydney, les Death Bells sont avant tout le projet de deux amis d’enfance Will Canning et Remy Veselis. A présent établis à Los Angeles, la formation s’est étoffée à 5 membres. Le groupe nous livre un nouvel opus New Signs Of Life, où tous leurs ingrédients sont bien sûr au rendez-vous : chant grave, guitares cristallines et acérées, basse ronde, batterie au timbre sourd et présente. Un disque n’ayant pas à rougir de ses aînés car il n’affiche aucun clichés surfaits que l’on pouvait leur reprocher sur leur opus précédent.

Dès l’intro de guitare de Heavenly Bodies et l’arrivée de la batterie, quelque chose nous fait penser à Interpol dans la structure du morceau et dans la tension. Les paroles sont inspirées des relations houleuses entre Nate et Brenda dans Six Feet Under, la fameuse série américaine, avec un refrain assez laconique qui résume bien la situation : « We all vanish anyway » !

Un message d’espoir est envoyé sur A Different Kind Of Happy, chanson mélancolique abordant la distance qui se crée entre deux êtres et qu’il ne faut jamais abandonner les efforts pour améliorer la situation. A souligner que tout au long du disque, la présence de ce magnifique saxophone, donne une texture si particulière à l’ensemble !

Sur ce nouvel opus, les Death Bells font plaisir à entendre car ils ont effacé tous les clichés post-punk du précédent album. L’arrivée du saxophoniste et leur approche moins frontale que par le passé donnent une perspective beaucoup plus aérée et une dimension attractive. Bref, un disque bien réalisé, accrocheur et prometteur pour la suite.

Dais Records

Discographie :

New Signs Of Life (2020)

Standing At The Edge Of The World (2017)

Pour écouter l’album :

%d blogueurs aiment cette page :