Friday

Life on Mars? paraît en 1971, sur l’album Hunky Dory. Mais le titre sort en 45 tours seulement en 1973, avec en face B The Man Who Sold The World. L’aventure cosmique de David Bowie y prend un tournant plus intime que sur Space Oddity. Comment échapper au désespoir, au manque d’amour, à la solitude ? Il existe peut-être un refuge dans l’univers… sur Mars ? Loin de « cette vie pleine de bruit et de fureur, racontée par un idiot et qui ne signifie rien ». La chanson est enregistrée à Londres lors des dernières séances du disque, avec les musiciens présents sur le reste de l’opus : le bassiste Trevor Bolder, le batteur Mick Woodmansey et le pianiste Rick Wakeman. Le guitariste Mick Ronson, qui y joue aussi du mellotron, s’occupe également des arrangements de la section de cordes, composée de musiciens classiques.

Pour une partie de la mélodie du tube, en 1968, David Jones, inconnu à l’époque, se voit demander d’adapter la chanson Comme d’habitude de Claude François en anglais, qu’il transforme en Even A Fool Learns To Love. Le producteur français lui préfère My Way, de Paul Anka, interprétée par Frank Sinatra et devenue tube planétaire. Quelques années plus tard, David Bowie n’a pas oublié l’histoire et reprend la progression d’accords de Comme d’habitude en composant Life on Mars?. Une allusion discrète affichée sur la pochette arrière de Hunky Dory, où l’on peut lire « Inspiré par Frankie » derrière le titre. Et concernant sa conception, le morceau a tout simplement été créé en environ 5 heures au piano, après une promenade ensoleillée dans un parc londonien…

Le clip de Life on Mars?, contribuant au côté surréaliste du titre, a été réalisé par le photographe anglais iconique des années 70 Mick Rock. L’artiste aux mille visages y porte un costume turquoise confectionné par le couturier et ami très proche Freddie Burretti (auteur de ses tenues pendant la période Glam), des cheveux rouges et un maquillage fluo concrétisé par Pierre Laroche. L’image se révèle légèrement surexposée pour donner un effet Pop Art étrange et onirique.

Ce morceau, l’un des plus emblématiques de la carrière de David Bowie demeure un grand succès, alors qu’il démarre sa période avec le personnage de Ziggy Stardust et le glam rock. Life on Mars? dévoile une recherche harmonique exceptionnelle et une singularité à laquelle on adhère totalement, puisqu’on lui doit jusqu’au nom de notre webzine. La magie et l’émotion restent éternelles, tels les diamants. Merci…

%d blogueurs aiment cette page :