Young Marble Giants – Colossal Youth

Colossal Youth, le mythique et unique album des Young Marble Giants fête dignement ses 40 ans avec une superbe et indispensable réédition chez Domino Recording Co.

Nous sommes à la fin des années 70, en pleine effervescence punk qui commence d’ailleurs à dériver peu à peu vers le post-punk, quand, du côté de Cardiff, les deux frères Moxham, Stuart et Philip, rencontrent la chanteuse Alison Staton et forme l’éphémère Young Marble Giants.

Le groupe filera en effet comme une comète et ne laissera en témoignage qu’un seul album et 2 EP avant de se séparer en 1981. la suite de leurs carrières respectives, en solo ou au sein de The Gist pour Stuart Moxham, avec Ian Devine ou derrière le micro de Weekend pour Alison, connaitra d’autres très grands moments. On signalera en particulier l’actualité de Stuart qui vient de sortir cette année un fort bon disque avec Louis Philippe, intitulé The Devil Laughs, disponible chez Tiny Global.

Néanmoins Colossal Youth reste l’album incontournable du trio de par son originalité et l’influence qu’il put avoir des 2 côtés de l’Atlantique. Un disque pourtant enregistré en 4 jours seulement… Le Hole de Courtney Love reprendra le génial Credit To The Straight World, Kurt Cobain les citera volontiers à l’instar d’un Daniel Johnston comme une influence majeure de sa musique et, de Stereolab à Belle & Sebastian, nombreux furent les groupes à leur rendre hommage.

Originellement sorti chez Rough Trade en 1980, Colossal Youth retrouve une nouvelle jeunesse avec cette superbe édition reprenant l’album original bien sûr mais également toutes les autres chansons du groupe sorties sur le 3 titres Final Day et l’EP Testcard paru en 1981. D’autres raretés issues de la compilation Salad Days ou bien encore l’excellent Ode To Booker T, disponible sur la compilation The War Is Over paru en 1979 viennent compléter le tout, pour un total de 29 chansons à se (re)mettre entre les oreilles !

Cerise sur le gâteau, le vinyle se voit accompagné d’un DVD reprenant leur concert à New York ayant eu lieu en novembre 1980 au Hurrah.

Le disque, après quatre décennies passées, garde toute sa fraicheur et son mystère. Une ligne de basse, une guitare discrète et une boite à rythme rachitique et nous voilà embarqués dans un univers quasi enfantin, nu jusqu’à l’extrême.

Mélancolique sur The Taxi, flippante sur Searching For Mr. Right, espiègle sur Eating Noddmix ou Choci Loni, la jeunesse colossale passe par tous les sentiments avec peu de moyens mais avec beaucoup d’envie. Une telle intimité n’a rarement été aussi partagée avec l’auditeur que sur ces 15 chansons courtes, émouvantes et essentielles.

La voix mal assurée mais tellement éblouissante d’Alison Staton ajoute à l’aura du disque, il suffit d’écouter le génial Final Day pour s’en convaincre. Colossal Youth a peu d’équivalent, et malgré ses nombreux fervents admirateurs parmi la grande famille des musiciens, reste inimitable et pour ces milles raisons, définitivement unique !

Domino Recording Co

Crédit photo : Cr Domino Recording Co

Discographie

Colossal Youth (1980)

Spotify :

%d blogueurs aiment cette page :