Juana Molina – Anrmal

Bienvenue sur la planète de Juana Molina, avec un live en forme de bilan sur sa déjà longue carrière et un set impeccable, interprété sur mesure pour le plus grand plaisir de l’auditeur.

Juana Molina d’Argentine, vient plus exactement de Buenos Aires. Fille d’Horacio Molina, célèbre chanteur dans son pays, elle s’y est faite une réputation sans faille et traverse les frontières depuis quelques albums où elle a su imposer sa vision et son univers si riche en émotion.

Si sa carrière a débuté il y a 20 ans maintenant, les choses commencent sérieusement à bouger depuis 10 ans et 7 albums. Au lieu de survoler les étendues glaciales d’Islande, cette Bjork d’Amérique du Sud navigue plutôt au cœur de la forêt tropicale avec des ballades acoustico-électroniques luxuriantes chantées dans sa langue natale.

Juana Molina - Mémoires de Trans

C’est à partir de Un Dia en 2008 qu’elle réussit à imposer son style : le son s’est étoffé avec des superpositions de voix, des boucles de guitares soulignées par une délicate rythmique organique donne souvent un coté hypnotique à l’ensemble. La consécration internationale est arrivé en 2017 avec Halo, enregistré en partie au Texas avec une production complexe. Les morceaux prennent une dimension particulière voire étrange grâce à des sonorités légèrement plus dissonantes par moment extirpant nos sens hors du monde réel.

Dans cette période si particulière qui nous prive de concerts, quel bonheur de se glisser dans ce premier disque live de Juana Molina ! Dès le ola d’introduction de Juana, la cérémonie démarre, on se croirait en communion avec le public car la prise de son a été effectuée comme si l’on faisait partie intégrante de la soirée. On se laisse happer par le vertigineux Un Dia Punk, relecture puissante d’un vieux titre. L’intégralité d’Anrmal se déroule de façon effrénée comme si nous étions coincés dans un tourbillon d’émotion et va droit à l’essentiel. Aidée par ses deux fidèles acolytes, Odin Schwartz guitares et claviers, Pablo Gonzalez aux percussions, Juana Molina nous enveloppe et nous hypnotise pendant 50 minutes entre rythmes vertigineux et voix enivrante !

Ce live a été enregistré lors du festival Nrmal de Mexico au mois de mars de cette année, comme un témoignage du dernier rempart de notre liberté. C’est surtout une très belle entrée en matière pour n’importe quel novice. Alors pourquoi ne pas succomber au charme de cette douce ensorceleuse ?

Crammed Discs

Crédit Photo : Philippe Remond

Discographie sélective :

Anrmal (2020)

Halo (2017)

Wed 21 (2013)

Un Dia (2008)

Pour écouter l’album :

%d blogueurs aiment cette page :