Fontaines D.C. – A Hero’s Death

Le groupe irlandais balaie définitivement les critiques et confirme tout son talent avec son second album électrisant A Hero’s Death.

Sortie le 31 juillet.

Après un buzz très remarqué sur leur premier album post punk, un succès fulgurant, des critiques positives de la part de la presse musicale et des prestations scéniques enflammées, Fontaines D.C. se permet d’élever le niveau avec son second disque, un an à peine après la sortie du précédent, Dogrel.

Pour les titres énergiques de A Heroe’s Death, les 5 jeunes de Dublin, Grian Chatten (chant), Conor Deegan III (basse), Tom Coll (batterie) et les deux guitaristes Carlos O’Connell et Conor Curley sont restés sur la lignée de leur influence principale Joy Division et de leurs compositions galvanisantes évoquant notre société actuelle. Un bain bouillonnant sombre et immersif dès le premier titre I don’t belong, suivis des survoltés et engagés Televised Mind ou A Heroe’s Death.

Mais, c’est avec leurs morceaux plus calmes et introspectifs que Fontaines D.C. se démarque vraiment de l’album précédent, trouve un son plus personnel et prend son envol, pour nous faire planer. Avec des titres aboutis comme You Said et No, qui se révèlent élégants et bouleversants, portés par la voix particulière, nonchalante et profonde de Grian Chatten, auteur des textes également.

Fontaines D.C. incarne-t-il le renouveau du rock? Non peut-être pas, avec ses influences connues et reconnues, mais qu’importe, avec des compositions à l’énergie folle, transcendantes et un album maintenant ses promesses sur toute sa longueur.

Malgré le fait que l’engouement important autour du groupe puisse énerver les apôtres du bon goût musical, l’essentiel est ailleurs. Dans un disque parsemés de bribes de la BO de nos vies grâce à des titres aboutis, forts imposant leur propre identité sonore. Pour ma part, A Hero’s Death figure parmi les disques marquants de l’année…

En définitif, avec Fontaines D.C., Rock is not dead. Cela fait un bien fou de l’écrire. Et encore plus de l’entendre.

Partisan Records.

Crédit Photo : Richard Dumas.

Discographie

Dogrel (2019).

A Hero’s Death (2020).

En concert, le 12 mars à Lyon, le 29 mars à Lille, le 1er avril à Paris.

Pour écouter l’album :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :